CatégorieA la une

consolidation du plan d’actions issu de la stratégie nationale LBC-FT, dissémination des résultats de l’ENR de 2018 et accompagnement de l’UMEF dans sa démarche de candidature au Groupe Egmont

c

L’une des exigences principales définies par la Groupe d’action financière (GAFI) est la bonne compréhension des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme (BC-FT) par les Etats et l’ensemble des acteurs nationaux impliqués dans la lutte contre ce crime organisé. Pour répondre à cette exigence, l’Unité Mauritanienne d’Enquêtes Financières (UMEF) a sollicité l’appui...

Renforcement de la chaîne pénale francophone et lusophone : organisation de la première formation régionale

R

 M. Kimelabalou ABA, Directeur Général du GIABA ; M. Amaury Hoste, Chef d’équipe de la Section Gouvernance et Stabilité à la DUE de Dakar ; M. Elie Renard, Directeur adjoint de l’Ecole Nationale de la Magistrature ; Mme. Claire Dollmann, Experte-clé OCWAR-M L’une des activités-clés du projet OCWAR-M porte sur le renforcement de l’efficacité de la chaîne pénale de lutte contre le BC-FT, notamment...

Organisation d’un atelier sous-régional avec les Bâtonniers des pays francophones et lusophones partenaires du projet

O

Les professions juridiques, en particulier les avocats, font partie des entreprises et professions non financières désignées (EPNFD) qui ont un rôle clé à jouer dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC-FT). A l’issue de l’important Forum régional sur la conformité LBC-FT des Barreaux des États membres du GIABA qui s’est tenu les 10-12 février 2020, le...

Lancement de la communauté de pratique informatique

L

OCWAR-M annonce le lancement de la première communauté de pratique informatique entre les Etats membres du GIABA et la Mauritanie. Cette activité répond à l’une des priorités du projet : le renforcement des cellules de renseignement financier (CRF). En raison de l’évolution croissante du volume, de la complexité et des typologies du blanchiment d’argent, l’utilisation des technologies...

Démarrage de l’activité au profit de la chaîne pénale LBC/FT des cinq pays anglophones partenaires du projet OCWAR-M

D

En janvier 2021 démarre l’activité au profit de la chaîne pénale LBC/FT des cinq pays anglophones partenaires du projet OCWAR-M (la Gambie, le Ghana, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone). L’objectif de cette activité est de renforcer les capacités des acteurs de la chaîne pénale spécifique à la LBC/FT dans les pays, afin d’accroître l’efficacité du traitement des crimes de BC/FT et la...

    Inscrivez-vous à notre Newsletter